G
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Préparer sa collecte
Sommaire
Crowdfunding / Financement participatif de A à Z
Objectif, durée, contreparties : les points clés
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
La fiscalité du crowdfunding en bref
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Les différents types de crowdfunding
Crowdfunding / Financement participatif de A à Z
Check list : ce qu’on regarde en priorité
Objectif, durée, contreparties : les points clés
La courbe en U du crowdfunding
Statistiques et analyses des campagnes de crowdfunding
Quelle durée de collecte choisir ?
Objectif, durée, contreparties : les points clés
Conseils de rédaction pour votre collecte
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Mobiliser ses proches et son réseau pour sa collecte
Démarrer sa collecte de fonds en crowdfunding
Guide : les statistiques de votre collecte
Statistiques et analyses des campagnes de crowdfunding
Dépasser son objectif, c'est possible !
Dépasser son objectif initial
Pub Facebook et collectes en 5 points clés
Optimiser sa campagne de crowdfunding grâce à la publicité
Faire un plan de communication pour ma collecte de fonds
Communiquer et promouvoir sa collecte de fonds en ligne
Envoyer ses contreparties : l'essentiel à savoir
Après la collecte
Ma BD en crowdfunding : introduction
BD et crowdfunding : guide complet
Rapport d'impact Ulule 2023
Actus, Partenariats, etc
La barre d'outils de votre collecte Ulule
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Quel montant demander ?
Objectif, durée, contreparties : les points clés
Prévoir des paliers de dépassement
Dépasser son objectif initial
Associations : comptabilité et fiscalité des fonds collectés en crowdfunding
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Entreprises individuelles : comptabilité et fiscalité du crowdfunding
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Auto-entrepreneurs : comptabilité et fiscalité du crowdfunding
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Artistes, auto-édition etc : déclarer les fonds collectés en crowdfunding
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Préparer la communication de sa collecte
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Bien communiquer sur les réseaux sociaux
Démarrer sa collecte de fonds en crowdfunding
Lancer sa 1ère campagne pub Facebook
Optimiser sa campagne de crowdfunding grâce à la publicité
5 conseils pour un storytelling réussi
Démarrer sa collecte de fonds en crowdfunding
Comparatif : quelle plateforme de Crowdfunding choisir ?
Actus, Partenariats, etc
Vendre sur Ulule Boutique
Après la collecte
Les 3 cercles du financement participatif
Crowdfunding / Financement participatif de A à Z
5 mantras pour réussir sa collecte
Crowdfunding / Financement participatif de A à Z
5 conseils pour vos visuels de projets
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Faire une bonne vidéo de crowdfunding
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Société commerciale (SARL, SAS...) : comptabilité et fiscalité du crowdfunding
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Les publications, un outil d'animation essentiel
Communiquer et promouvoir sa collecte de fonds en ligne
Comment utiliser le Pixel Facebook ?
Optimiser sa campagne de crowdfunding grâce à la publicité
Les meilleurs jours de la semaine pour collecter des fonds
Statistiques et analyses des campagnes de crowdfunding
Conseils pour finir une collecte en fanfare
Communiquer et promouvoir sa collecte de fonds en ligne
Crowdfunding et BD : pour qui ?
BD et crowdfunding : guide complet
Bien préparer son crowdfunding BD
BD et crowdfunding : guide complet
10 conseils venant des porteurs de projets
Crowdfunding / Financement participatif de A à Z
À quel moment lancer son crowdfunding ?
Objectif, durée, contreparties : les points clés
Un titre accrocheur pour votre projet
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Comment bien utiliser Facebook ?
Communiquer et promouvoir sa collecte de fonds en ligne
Ajouter un bouton "Faire un don" à votre page Facebook
Démarrer sa collecte de fonds en crowdfunding
Guide (simple) du remarketing Facebook
Optimiser sa campagne de crowdfunding grâce à la publicité
Les meilleures heures de la journée pour collecter des fonds
Statistiques et analyses des campagnes de crowdfunding
Statistiques sur les probabilités de succès de votre collecte
Statistiques et analyses des campagnes de crowdfunding
Conseils pour imprimer sa BD
BD et crowdfunding : guide complet
Le crowdfunding au service des auteurs
Guides thématiques
Conseils pour concevoir les contreparties
Objectif, durée, contreparties : les points clés
Traduire sa page, pourquoi et comment ?
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Contributions en crowdfunding et réductions d'impôt ?
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Liens trackés : mesurer les résultats de votre communication
Démarrer sa collecte de fonds en crowdfunding
Les erreurs à éviter pour votre collecte
Crowdfunding / Financement participatif de A à Z
Qualification fiscale et comptable des contreparties : dons ? ou ventes ?
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Organiser une Prévente sur Ulule
Objectif, durée, contreparties : les points clés
4 Conseils de bédéastes pour réussir son crowdfunding BD
BD et crowdfunding : guide complet
Google Analytics : visites et conversions sur votre collecte (avancé)
Statistiques et analyses des campagnes de crowdfunding
Attribuer des rôles (équipe du projet)
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Stats : contreparties les plus populaires
Objectif, durée, contreparties : les points clés
Ajouter des variations à ses contreparties
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Booster sa collecte avec Google AdWords
Optimiser sa campagne de crowdfunding grâce à la publicité
Financer une librairie avec le crowdfunding
Guides thématiques
Comment les maisons d'édition utilisent le crowdfunding ?
Guides thématiques
Crowdfunding : avantages / inconvénients
Crowdfunding / Financement participatif de A à Z
Contributions d'entreprises à une collecte : quel traitement fiscal et comptable ?
Crowdfunding : comptabilité et fiscalité
Financer un festival grâce au crowdfunding
Guides thématiques
Politique de modération et lutte contre les discriminations
Présenter sa collecte, préparer sa communication
Podcast : lancer un produit physique en crowdfunding
Guides thématiques
10 conseils pour communiquer sur Twitter
Communiquer et promouvoir sa collecte de fonds en ligne
Google Ad Grants : obtenir la subvention Adwords pour les associations
Optimiser sa campagne de crowdfunding grâce à la publicité
Communiquer hors-ligne sur sa collecte
Communiquer et promouvoir sa collecte de fonds en ligne
Comment contacter presse et medias ?
Communiquer et promouvoir sa collecte de fonds en ligne
Comment réaliser un dossier de presse ?
Communiquer et promouvoir sa collecte de fonds en ligne
Podcast : 6 points clés pour réussir sa campagne de crowdfunding
Actus, Partenariats, etc
L'abécédaire du Financement participatif
Crowdfunding / Financement participatif de A à Z
Bilan carbone d'Ulule en 2020
Actus, Partenariats, etc
Étude d'Impact Ulule 2018 : découvrez nos Résultats et téléchargez le rapport
Actus, Partenariats, etc
Génèse du logo Ulule : de l'Idée à la réalisation
Actus, Partenariats, etc
Une petite histoire du crowdfunding
Crowdfunding / Financement participatif de A à Z
En partenariat avec

Entreprises individuelles : comptabilité et fiscalité du crowdfunding

Mis à jour le
9/1/2024

Découvrez comment gérer efficacement la comptabilité et la fiscalité des fonds obtenus via crowdfunding pour les entreprises individuelles ou "en nom propre". Un guide essentiel pour optimiser et sécuriser votre financement participatif.

Ce que vous allez apprendre dans cet article :

  • dans quelle catégorie de revenus déclarer les sommes perçues
  • les régimes d'exemption ou de simplification
  • comment appliquer la TVA 
En partenariat avec

Dans le monde moderne de l'entrepreneuriat, le financement participatif est devenu un outil incontournable pour lever des fonds et concrétiser des projets. Mais une fois ces fonds collectés, comment les gérer d'un point de vue comptable et fiscal, surtout si vous opérez en tant qu'entreprise individuelle ou 'en nom propre'? Ce guide détaillé vous offre une plongée complète dans les méandres de la comptabilité et de la fiscalité liées au crowdfunding. Il aborde les spécificités des entreprises individuelles et les obligations légales liées. 

💡 Besoin d'un résumé ? La fiscalité du crowdfunding en bref devrait vous éclairer !

1. Les fonds reçus par un exploitant inviduels doivent-ils être déclarés aux impôts ? Si oui, dans quelle catégorie de revenus ?

Les personnes physiques porteuses de projet dont le domicile fiscal est en France sont passibles de l’impôt sur le revenu (IR) français en raison de l’intégralité de leurs revenus de toute origine. Il s’agit donc d’une obligation fiscale « illimitée » : quelle que soit sa nationalité (française ou étrangère), le contribuable doit, en principe, être assujetti à l’impôt en France sur l’ensemble de ses revenus de source française ou étrangère.

Il faut déterminer dans quelle catégorie de revenus le porteur de projet doit déclarer les fonds collectés via Ulule (ou via les plateformes de crowdfunding / de financement participatif). De part la nature des projets financés par Ulule, il faut analyser successivement deux catégories d’imposition.

a.      Bénéfices industriels et Commerciaux (BIC)

Sont considérés comme des BIC, pour l’application de l’IR, les bénéficies réalisés par des personnes physiques et provenant de l’exercice d’une profession commerciale, industrielle ou artisanale ou d’une activité assimilée. La notion de profession suppose l’accomplissement des opérations par des personnes agissant à titre habituel, pour leur propre compte et dans un but lucratif.

Il est donc nécessaire, pour le porteur de projet, d’analyser si les revenus qu’il a collecté via son projet Ulule ont un caractère récurrent ou non ? Si les contreparties en nature remises aux financeurs sont habituellement vendues par le porteur de projet par d’autres canaux, l’activité commerciale ou artisanale a dès lors un caractère habituel, et les revenus générés via le projet Ulule sont donc imposables dans la catégorie des BIC.

b.      Bénéfices Non Commerciaux (BNC)

Les Bénéfices Non Commerciaux sont une catégorie de revenus qui incluent notamment les profits provenant de toutes occupations, exploitations lucratives et sources de profits ne se rattachant pas à une autre catégorie de bénéfices ou de revenus. Cette règle conduit donc à taxer dans la catégorie des BNC les revenus occasionnels d’activités commerciales ou artisanales.

Les personnes physiques qui obtiennent des financements via Ulule avec des contreparties en nature, sans pour autant réaliser d’acte de commerce à titre habituel, ont une occupation qui leur rapporte des revenus annexes imposables dans la catégorie des BNC.

2. Mes revenus générés par Ulule sont peu élevés : y’a-t-il des mesures de simplification fiscale pour déterminer ma base d’imposition ?

Les régimes fiscaux dits « micro » : micro-BIC et micro BNC

Les personnes qui ont une activité récurrente ou non qui génère des revenus peu élevés peuvent bénéficier des régimes fiscaux qualifiés de « micro », qui constituent des mesures de simplification fiscales pour les entrepreneur·ses individuels.

Pour déterminer si vous relevez des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) ou des Bénéfices non Commerciaux (BNC), il faut s’interroger sur le caractère récurrent ou non de l’activité qui génère ces revenus (faire lien vers catégorie d’imposition à l’IR).

Régime micro-BIC

Le régime micro-BIC s’applique aux exploitants individuels et dont le chiffre d’affaires annuel hors taxes n’excède pas une limite révisée annuellement à 188 700 euros pour les ventes de marchandises

Régime micro-BNC

Le régime micro-BNC s’applique aux exploitants individuels bénéficiant de la franchise de TVA et qui perçoivent des recettes non commerciales d’un montant annuel n’excédant pas une limite révisée annuellement, fixée à 77 700 euros.

(ces seuils, revalorisés tous les trois ans, sont applicables à l'imposition des revenus  2024 et 2025.

Mode d’imposition en fonction de ces deux régimes

Les résultats imposables des exploitants placés sous le régime micro-BIC sont calculés de manière forfaitaire. Le bénéficie net est calculé par l’administration en appliquant au chiffre d’affaires déclaré un abattement réputé tenir compte de toutes les charges, fixé à 71% pour le CA correspondant aux activités de vente à emporter ou à consommer sur place, et à 50% pour les autres prestations de service.

Le principe est le même pour le régime micro-BNC pour lequel l’abattement appliqué est de 34%.

3. Dois-je appliquer de la TVA qand j'émets des factures à destination des contributeurs de mon projet ? 

Les activités exercées par les particuliers à titre accessoire peuvent généralement bénéficier du régime de franchise en base de TVA. D

Application ou non de la TVA : régime de la franchise en base de TVA

Principes et conditions d’application

estinée à alléger les obligations fiscales des petites entreprises, cette franchise s'applique en 2023 à celles dont le chiffre d'affaires de l'année civile précédente était inférieur à :

Quels que soient le régime d'imposition et la forme juridique de votre entreprise, vous pouvez bénéficier de la franchise en base de TVA, du moment que votre chiffre d'affaires annuel ne dépasse pas les seuils indiqués ci-dessous :

  • 91 900 € pour les activités d'achat-revente, de vente à consommer sur place et les prestations de logement (hors location meublée autre que meublé de tourisme, gîte rural ou chambre d’hôte) ;
  • 36 800 € pour les autres prestations de services commerciales ou non commerciales ;
  • 47 700 € pour les activités réglementées d'avocats et des avoués, les opérations portant sur les œuvres de l'esprit et certaines activités des auteurs-interprètes.

Ces seuils sont remis à jour chaque année et peuvent être consultés ici

La franchise en base de TVA concerne l'ensemble des entreprises qui se trouvent sous ces limites (quelle que soit la forme juridique et le régime d'imposition des bénéfices) à l'exception des exploitants agricoles placés sous le régime simplifié d'agriculture.

Effets de la franchise et mention à faire figurer sur les factures

Si vous relevez de la franchise en base, vous n'êtes pas redevable de la TVA : vous n'avez donc aucune déclaration à déposer.

Sur chaque facture que vous délivrez à vos clients, vous

  • devez inscrire la mention "TVA non applicable - article 293 B du CGI" ;
  • ne devez jamais faire apparaître un montant de TVA : toute TVA facturée vous serait réclamée.

En contrepartie de l'absence de déclaration, vous ne pouvez pas déduire la TVA que vous payez sur les achats réalisés pour les besoins de votre activité.

4. Je suis un exploitant individuel et je génère des revenus annexes peu élevés notamment par mon activité sur Ulule : quelles sont mes obligations comptables ?

Comme expliqué ci-dessus, les exploitants individuels qui génèrent des revenus annexes peu élevés peuvent généralement bénéficier du régime fiscal qualifié de « micro » : micro-BIC et micro BNC. Ces régimes ont pour objectif de simplifier les obligations administratives, comptables et fiscales des personnes ayant une activité non salariée qui leur génère des revenus peu importants.

Ces personnes peuvent généralement aussi bénéficier de la franchise de TVA , ainsi que d’obligations comptables moindre que des entreprises classiques. Ainsi, l’entreprise individuelle qui bénéficie du régime fiscal « micro », doit uniquement tenir les documents comptables suivants :

Un livre-journal détaillant les recettes 

Ce livre doit mentionner chronologiquement le montant et l'origine des recettes perçues, en distinguant les règlements en espèces des autres règlements. Il doit également indiquer les références des pièces justificatives correspondantes.

Un registre récapitulatif par année présentant le détail des achats

Pour les activités consistant à vendre des marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place, ou à fournir le logement. Ce registre doit distinguer les règlements en espèces des autres règlements, et indiquer les références des pièces justificatives.

Il faut également conserver l'ensemble des factures et pièces justificatives relatives aux achats, ventes et prestations de services réalisées.

Nous espérons que ce guide vous aura été utile. Bien entendu, nous vous recommandons de poser vos questions à votre comptable pour toute vérification complémentaire. Pour info, nous organisons par ailleurs des formations au crowdfunding et des formations à l'entrepreneuriat (elles sont top !) et nous avons une formation complète sur la comptabilité en train de mijoter 😊